L'ostéopathie et les pathologies
osteopathe pour migraine

Qu'est-ce que la migraine ?

La migraine correspond à un mal de tête différent d'une céphalée classique. Dans une migraine, la caractéristiques principale est la pulsatilité. On parle aussi le plus souvent de douleur unilatérale. Lors d'un épisode de migraine, le patient peut faire face à de la photophobie et de la phonophobie, c'est à dire que lors de la crise, le patient ne peut supporter le bruit et la lumière.

Les migraines évoluent par crises.

Quelles sont les causes de la migraine ?

  • Due à un excitabilité neuronale anormale
  • Prédisposition génétique,
  • Facteurs environnementaux : hormones, stress, alimentation, etc

Quels sont les différents types de migraines ?

1. Les migraines cataméniales (calées sur le cycle menstruel)

Les migraines cataméniales correspondent à des crises sans aura, déclenchée par la chute du taux d'oestradiol en fin de cycle. Elles surviennent dans une période de 2 jours avant et 3 jours après les règles.

2. Les migraines médicamenteuses

Les migraines médicamenteuses sont le plus souvent dues à la durée du traitement. Le mal de tête réapparait des que l'analgésique n'est plus efficace. A force de prendre ces médicaments, une tolérance à la médication se crée, les patients ont besoin de doses plus fortes et les maux de têtes augmentent en fréquence et en intensité lorsque le patient ne prend pas d'antalgique.

3. Les migraines ophtalmiques

Les migraines ophtalmiques sont les plus courantes. Il s'agit d'une céphalée vasculaire. Plus fréquente chez les femmes que les hommes. Elle peut commencer des le matin.

Le patient peur ressentir la présence d'aura visuelle, d'images géométrique plus ou moins nettes. L'aura dure entre 10 à 20 minutes puis elle est suivie d'une crise de céphalée avec un hémicrâne pulsatile parfois à bascule (à droite puis à gauche). Le patient peut être asthénique (grande fatigue), accompagnée de nausées voir de vomissements qui soulagent le mal de tête.

Les facteurs aggravant la migraine :

  • Troubles de la convergence (justifiant une rééducation orthoptique)
  • Sinusites
  • Arthrose du cou ou raideur antalgique

Diagnostic différentiel de la migraine :

Algie vasculaire de la face

L'algie vasculaire de la face évolue par crise, avec :

  • Une douleur très violente unilatérale, nocturne, spontanée.  
  • Rhinorrhée,
  • Oeil rouge, larmoiement, myosis (contraction de la pupille

Nevralgie du nerf trijumeau

Douleur vive sur le trajet du nerf trijumeau, en salves et sans autres signes.

Nevralgie d'Arnold

Douleur en hémisphère-casque, comme un éclair, décharge, brûlure, déclenchée par le mouvement du cou, de la charnière cervico-occipitale. Souvent liée à une arthrose des articulations postérieure de C1/C2/C3 ou à un traumatisme.

Céphalées de tension

  • Douleur péri orbitaire avec œil rouge : douleur unilatérale, péri-oculaire, irradiante. La cornée est trouble et il peut exister une mydriase (augmentation du diamètre de la pupille). Il existe d'autres causes visuelles telles que la fatigue, les troubles de la vision.
  • Les causes ORL : sinusites, certaines tumeurs souvent malignes, otites suppurées
  • Céphalées postérieures : elles peuvent être dues à
    • l'arthrose (vers l'âge de 50 ans), névralgie d'Arnold,
    • céphalées de tension : elles surviennent en seconde partie de nuit, qui disparaissent dans la matinée, elles évoluent en même temps que les poussées d'HTA.
  • Céphalées psychiques : sensation de fourmillements, de paresthésies. Les céphalées occipitales y sont rattachées, associées à de fréquentes tensions oculaires.

Comment diminuer le risque de migraine ?

  • Diminuer le stress
  • Diminuer la consommation d'alcool
  • Dormir suffisamment
  • Adapter la position au travail pour diminuer la tension sur les muscles du rachis cervical

Les traitements pour la migraine

  • Relaxation
  • Thérapies cognitives et comportementales pour gérer le stress
  • L'hypnose
  • Médicamenteux :
    • Les AINS
    • Les traitements de fond

L'ostéopathie et la migraine :

osteopathe pour migraine

Même si l'ostéopathie est bien connue pour soulager les maux de dos, elle l'est un peu moins pour soulager la migraine et pourtant votre ostéopathe peut vous être d'une grande utilité.

Grâce à des techniques précises, spécifiques et indolore, votre praticien(ne) va lever tous les déséquilibres qui perturbent la mécanique du corps susceptibles de déclencher, d'entretenir et d'accroître vos migraines. Pour ce faire, il va regarder le corps de la tête aux pieds et s'attarder spécifiquement sur les cervicales, la base du crâne, le crâne et ses structures comme les membranes de tensions réciproques, mais aussi les épaules, les dorsales supérieures, etc.

 

Coralie Litzler 
Ostéopathe à Nandy
Proche de Melun
77 - Seine et Marne


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion