Les reflux gastro-oesophagiens


273 vues

Les reflux gastro-œsophagiens (RGO) se produisent lorsque le contenu acide de l'estomac remonte dans l'œsophage. L'œsophage est le tube musculaire qui transporte les aliments de la bouche à l'estomac.

Un sphincter musculaire se trouve entre l'œsophage et l'estomac. Ce sphincter empêche normalement le contenu acide de l'estomac de remonter dans l'œsophage. Cependant, chez certaines personnes, le sphincter ne fonctionne pas correctement, ce qui permet aux acides gastriques de remonter dans l'œsophage, provoquant des symptômes tels que des brûlures d'estomac, une sensation de brûlure dans la poitrine, une régurgitation acide et parfois une toux chronique. Dans certains cas, des complications peuvent survenir, notamment l'inflammation de l'œsophage (œsophagite) ou la formation d'un ulcère.

Qui est touché par le reflux gastro oesophagien (RGO)?

Les reflux gastro-œsophagiens (RGO) atteignent un large panel de personnes, et ils sont assez courants. Cependant, certaines populations sont plus susceptibles de développer des RGO que d'autres. Voici quelques facteurs et groupes de personnes qui sont plus fréquemment touchés par les RGO :

  • Adultes : Les RGO sont plus courants chez les adultes que chez les enfants. Cela est souvent dû à des facteurs tels que le mode de vie, le régime alimentaire, et d'autres facteurs liés à l'âge.
  • Femmes enceintes : En raison de l'augmentation de la pression abdominale causée par le fœtus en croissance. De plus, les changements hormonaux pendant la grossesse peuvent également contribuer à ces symptômes.
  • Les nourrissons : Cela est en partie dû à l'immaturité du système digestif chez les bébés, ainsi que l’alimentation liquide et la position allongée.
  • Personnes en surpoids : L'excès de poids, en particulier autour de la région abdominale, peut exercer une pression accrue sur l'estomac, favorisant ainsi les reflux gastro-œsophagiens.
  • Personnes ayant une hernie hiatale : Une hernie hiatale, où une partie de l'estomac glisse à travers le diaphragme dans la poitrine, peut contribuer aux RGO.
  • Personnes souffrant de certaines maladies : Certains troubles médicaux, tels que la sclérodermie ou la dyskinésie ciliaire primitive, peuvent augmenter le risque de reflux gastro-œsophagiens.
  • Personnes prenant certains médicaments : Certains médicaments, tels que les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), les bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2 et certains sédatifs, peuvent affaiblir le sphincter œsophagien inférieur, augmentant ainsi le risque de RGO.

Il est important de noter que bien que ces groupes de personnes soient plus susceptibles de développer des RGO, ces troubles peuvent affecter n'importe qui. Les facteurs de mode de vie, tels que le régime alimentaire et le stress, jouent également un rôle dans le développement des reflux gastro-œsophagiens. 

Les examens complémentaires

Le diagnostic des RGO repose généralement sur l'évaluation des symptômes cliniques. Mais dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic, évaluer la gravité des lésions, ou exclure d'autres causes possibles des symptômes. 

Voici trois examens complémentaires couramment utilisés pour évaluer les RGO :

  • Endoscopie œsophagienne : Cet examen consiste en l'insertion d'un tube flexible muni d'une caméra (endoscope) dans l'œsophage pour examiner la paroi interne de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum. L'endoscopie permet de détecter d'éventuelles lésions comme l'œsophagite (inflammation de l'œsophage) ou la présence d'un ulcère. Elle peut également aider à exclure d'autres affections gastro-intestinales.
  • Manométrie œsophagienne : Cet examen mesure la pression dans l'œsophage et l'activité du sphincter œsophagien inférieur (SOI). Il est utile pour évaluer la fonction motrice de l'œsophage et détecter d'éventuels dysfonctionnements du SOI, qui joue un rôle crucial dans la prévention des reflux acides.
  • pH-métrie œsophagienne : Cette mesure surveille le niveau d'acidité dans l'œsophage sur une période prolongée. Elle peut aider à évaluer la fréquence et la durée des épisodes de reflux acides. La pH-métrie peut être réalisée de manière ambulatoire sur une période de 24 heures, pendant laquelle le patient porte un petit appareil qui enregistre les niveaux d'acidité.

Examens sont utilisés pour la majeur partie des cas, lorsque les symptômes persistent malgré un traitement initial ou lorsque des complications sont suspectées.

Traitement du reflux gastro oesophagien

Le traitement peut varier en fonction de la gravité des symptômes et de la cause sous-jacente du trouble :

  • Modifications du mode de vie : Des changements dans le mode de vie peuvent souvent aider à réduire les symptômes des RGO. Cela peut inclure la perte de poids en cas de surpoids, l'arrêt du tabac, la modification du régime alimentaire (éviter les aliments épicés, gras et acides), l'élévation de la tête du lit pendant le sommeil, et la gestion du stress.
  • Médicaments
  • Antiacides : Les médicaments antiacides peuvent neutraliser l'acide gastrique et soulager les brûlures d'estomac.
  • Promoteurs de la motilité : Certains médicaments peuvent aider à renforcer le sphincter œsophagien inférieur et à accélérer le vidage de l'estomac.
  • Chirurgie : Dans les cas graves ou lorsque d'autres traitements ne sont pas efficaces, une intervention chirurgicale peut être envisagée. La procédure la plus courante pour traiter les RGO est la fundoplicature, où la partie supérieure de l'estomac est enroulée autour du bas de l'œsophage pour renforcer le sphincter œsophagien inférieur.

L'ostéopathie et le RGO

reflux gastro oesophagien osteo Nandy proche Savigny le Temple

L'ostéopathie est une approche de soins de santé alternatifs qui repose sur des manipulations manuelles du système musculo-squelettique dans le but de favoriser la santé globale. Cependant, il est essentiel de noter que les preuves scientifiques soutenant l'efficacité de l'ostéopathie dans le traitement des reflux gastro-œsophagiens (RGO) ne sont pas concluantes, et cette approche ne fait pas partie des traitements standard.

Certains ostéopathes peuvent utiliser diverses techniques pour traiter des affections comme les RGO, bien que ces approches ne soient pas uniformes et puissent varier entre les praticiens. Certaines des techniques que les ostéopathes peuvent utiliser comprennent :

  • Techniques de relâchement musculaire : L'ostéopathe peut utiliser des techniques manuelles pour relâcher les muscles autour de l'œsophage et de l'estomac, avec l'idée que cela pourrait améliorer la fonction musculaire et réduire la pression sur le sphincter œsophagien inférieur.
  • Technique vertébrale : Votre ostéopathes effectuent des manipulations vertébrales dans l'espoir d'influencer le système nerveux autonome, qui contrôle diverses fonctions, y compris la motilité gastro-intestinale.
  • Travail sur le diaphragme : L'ostéopathe peut utiliser des techniques visant à améliorer la mobilité du diaphragme, un muscle important impliqué dans la respiration et situé à proximité de l'estomac.
  • Conseil : Votre ostéopathe peut vous prodiguer certains conseils à effectuer à la maison. Le conseil des RGO peut impliquer des modifications du mode de vie.


Chloé Langlois
Ostéopathe DO
A Nandy - 77

Chloe Langlois osteopathe nandy

Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Pourquoi consulter un ostéopathe pour ses céphalées ou ses migraines ?

Allaiter en extérieur : les conseils de votre ostéopathe

Pourquoi faut-il consulter son ostéopathe après un accouchement

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion