Ostéopathie et Tendinite ou tendinopathie Patellaire


149 vues

La tendinite patellaire ou tendinite du tendon rotulien est une affection douloureuse qui affecte fréquemment les athlètes, les coureurs et les personnes actives. Elle se caractérise par une inflammation du tendon au début, on parle alors de tendinite, puis d’un remaniement du tendon sans cellule inflammatoire, on parle alors de tendinopathie, qui relie la patella (ou rotule) au tibia. Cette pathologie peut entraîner une douleur persistante et un inconfort important, limitant la mobilité et la qualité de vie des patients.

Elle résulte généralement d’une surutilisation du tendon patellaire. Les activités répétitives, telles que la course, le saut, ou même une mauvaise technique d'exercice, peuvent provoquer une tension excessive sur ce tendon, ce qui conduit à son inflammation.

Qui est touché par la tendinite patellaire ?

Les tendinites et tendinopathies patellaires peuvent toucher un large éventail de personnes, mais elles sont plus courantes chez certains groupes de population. Les athlètes et sportifs, en particulier ceux qui pratiquent des sports qui impliquent des mouvements répétitifs du genou, tels que la course à pied, le saut, le volley-ball, le basketball et le football.

Les tendinopathies rotuliennes surviennent généralement chez des individus jeunes et actifs, souvent entre l'adolescence et la trentaine.

Les femmes, semblent être plus susceptibles de développer des tendinopathies patellaires que les hommes. Cela peut être dû à des facteurs anatomiques, hormonaux et de force musculaire.

Les causes de la tendinopathie patellaire :

Les causes de cette pathologie sont nombreuses :

  • Mauvaise technique d'exercice : Une mauvaise technique d'exercice, comme des sauts fréquents sans amortissement adéquat, peut contribuer au développement de tendinopathies patellaires.
  • Surutilisation du genou : Les activités qui soumettent le genou à un stress excessif, comme une augmentation soudaine de l'entraînement ou des charges lourdes, peuvent augmenter le risque de tendinopathie. Ceci est particulièrement vrai si les exercices effectués ne sont pas bien fait, c’est le cas des squats effectués avec un genou qui rentre légèrement vers l’intérieur.
  • Anatomie du genou : Certains facteurs anatomiques, tels qu'une position de la rotule légèrement déviée, peuvent augmenter la pression sur le tendon patellaire et contribuer au développement de tendinopathies.
  • Blessures antérieures : Les personnes qui ont déjà subi des blessures au genou, comme une entorse du ligament croisé antérieur, peuvent être plus sujettes aux tendinopathies patellaires.
  • Sédentarité suivie d'une reprise d'activité : Les tendinopathies patellaires peuvent également survenir lorsque quelqu'un passe d'une période d'inactivité à une reprise soudaine d'activité physique intense.
  • Chaussures inappropriées : Le port de chaussures inadéquates pour une activité particulière peut augmenter le risque de développer une tendinite patellaire.
  • Changements soudains d'activité : Passer d'une période d'inactivité à une augmentation soudaine de l'activité physique peut augmenter le risque de blessures au tendon.

Les symptômes de la tendinite et tendinopathie patellaire ?

Bien qu'elles ne soient pas toujours inflammatoires, la tendinite du tendon patellaire se caractérisent par plusieurs symptômes spécifiques:

  • Une douleur qui se manifeste généralement sous la rotule à l'avant du genou, symptôme principal de la tendinite patellaire. La douleur peut être légère au début, mais elle peut devenir plus intense avec le temps. Souvent décrite comme un genou douloureux et lancinant.
  • Une sensibilité locale située juste en dessous de la rotule pouvant être particulièrement sensible au toucher, et la pression directe sur le tendon peut déclencher de la douleur.
  • Un gonflement localisé à l'avant du genou. Cela peut être provoquer par le possible résultat d'une réaction inflammatoire du corps à la blessure.
  • Une raideur : Les personnes atteintes de tendinite rotulienne peuvent éprouver de la raideur dans le genou, en particulier après une période d'inactivité, comme le lever le matin.
  • Une douleur augmentée lors de l'activité : La douleur de la tendinite patellaire a tendance à s'aggraver pendant ou après des activités qui sollicitent ce tendon, comme la course, le saut, la montée ou la descente d'escaliers, et la position assise prolongée avec les genoux pliés.
  • Des faiblesses musculaires car la douleur et l'inconfort associés à la tendinite patellaire peuvent entraîner une faiblesse des muscles du quadriceps (muscles à l'avant de la cuisse constituent le tendon patellaire), car les individus peuvent avoir tendance à éviter de les utiliser pour soulager la douleur.
  • Des craquements ou crépitations : Certaines personnes atteintes de tendinite patellaire peuvent ressentir ou entendre un craquement ou un crépitement dans le genou lors de la flexion ou de l'extension du genou.

Il est essentiel de noter que chaque cas de tendinopathie patellaire peut être unique, et plusieurs facteurs peuvent contribuer à son développement. La prévention, la prise en charge précoce des symptômes, et le respect des recommandations de professionnels de la santé sont importants pour minimiser le risque de développer ces problèmes du tendon patellaire et pour favoriser la guérison en cas de tendinopathie existante.

Examens complémentaires de la tendinopathie patellaire

Les examens complémentaires pour diagnostiquer une tendinite patellaire sont nombreux. L'échographie est souvent utilisée ainsi que l’examen physique. Dans certains cas, des radiographies, des échographies ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peuvent être effectuées pour visualiser l'état du tendon et identifier d'éventuelles anomalies.

L’ostéopathie et la tendinite patellaire

tendinite patellaire osteopathe

L'ostéopathie est une approche thérapeutique qui peut jouer un rôle important dans le soulagement de la tendinite patellaire. Elle a une approche non invasive, ce qui signifie qu'elle n'implique pas de médicaments ni de chirurgie, peut être bénéfique pour ceux qui cherchent des solutions.

L'ostéopathie utilise une approche globale, elle examine le patient dans sa globalité. Cela signifie que les ostéopathes cherchent à comprendre les causes sous-jacentes comme pour la tendinite patellaire, ce qui peut conduire à un traitement plus efficace et à une réduction du risque de récidive.

Elle peut également avoir un effet sur :

  • Le soulagement de la douleur : Les techniques ostéopathiques peuvent aider à soulager la douleur et à réduire l'inflammation dans la région du genou, ce qui peut permettre une récupération plus rapide.
  • L’amélioration de la mobilité : En travaillant sur la mobilité des articulations et des muscles, l'ostéopathie peut aider à restaurer la pleine fonction du genou, ce qui est essentiel pour la guérison de la tendinite patellaire.
  • La prévention des récidives : En fournissant des conseils sur la posture, l'ergonomie et des exercices spécifiques, les ostéopathes peuvent aider les patients à réduire le risque de récidive de la tendinite patellaire.
  • La pose de kinésio-taping : les bandes de kinesio-taping peuvent apporter un soulagement de la douleur mais aussi prolonger l'effet des traitements manuels.

Votre ostéopathe pourra également vous conseiller de suivre des séances de kinésithérapie et il vous donnera aussi des exercices tel que le travail excentrique du quadriceps.

N'hésitez pas à contacter votre ostéopathe si vous avez des questions sur cette pathologie.


Chloé Langlois
Ostéopathe DO
A Nandy - 77

Chloe Langlois osteopathe nandy

Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Pourquoi consulter un ostéopathe pour ses céphalées ou ses migraines ?

Allaiter en extérieur : les conseils de votre ostéopathe

Pourquoi faut-il consulter son ostéopathe après un accouchement

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion