Le déroulement de l'accouchement par voie basse

Gynécologie-pédiatrie
accouchement enceinte ostéopathe Nandy

La route est longue entre les premières contractions et l'arrivée de du bébé dans vos bras. Il est essentiel pour les femmes enceintes de pouvoir se représenter et s'imaginer ce jour tant attendu. Dans cet article nous vous détaillons les différentes phase de l'accouchement par voie basse. 

Phase 1 : La phase de travail ou la dilatation

accouchement phase de travail

Quand les contractions débutent, elles s'actionnent pour raccourcir le col de l'utérus, c'est donc le commencement de la phase de travail. Cette étape va permettre au col de s'ouvrir. La perte des eaux peut déjà avoir eu lieu ou peut subvenir pendant cette étape.

"Vous êtes à deux doigts madame"

Rassurez-vous, si cette phrase ne vous parle pas, je vais vous l'expliquer. L'ouverture du col se mesure avec des doigts et non avec un décimètre. 1 doigt équivaut à 1 centimètre. Lors de cette étape, le fameux "2doigts" correspond à la possibilité pour les sages-femmes de poser au niveau du col utérin deux dents. On parle de dilatation totale ou de grande ouverture du col lorsque qu'il est à 10 centimètres. 

Dans la plupart des cas, les premiers centimètres sont très lents et même très très lents, mais pas de panique, les derniers centimètres sont généralement plus rapides. D'ordinaire, les sages-femmes attendent une ouverture à 3 cm pour que la future maman soit placée en salle de travail. 

Une fois en salle de travail, on installe un monitoring pour consulter le rythme cardiaque du bébé. Le monitoring est composé d'une ceinture élastique avec deux électrodes, ce système permet d'alerter la sage-femme en cas de trouble du rythme cardiaque de bébé. 

Cette étape peut être longue, elle peut durer de quelques heures à 2 jours, et la douleur est souvent difficile à contrôler. Il est fondamental de s'accommoder à la douleur et de mettre en place certaines méthodes. 

Quelques conseils pour surmonter la douleur : 

accouchement étape ostéopathe Nandy Swiss ball
  • Solliciter votre conjoint pour vous masser le bas du dos
  • Prendre un ballon de grossesse (swiss ball) et se mettre en activité sur le ballon
  • Suivre en amont des cours de préparation à l'accouchement
  • Si la douleur n'est pas supportable, vous pouvez demander une péridurale. 
  • Altérer les postitions comme s'accroupir
  • Utiliser de compresses froides ou chaudes
  • Travailler différentes techniques de respiration, de visualisation et de relaxation. N'oubliez pas de gonfler le ventre en inspirant.

Phase 2 : l'expulsion du bébé

Votre bébé va descendre d'environ 7 à 9 centimètres lorsque votre col sera totalement dilaté. Pour certaines femmes, l'expulsion peut prendre moins de 10 minutes et pour d'autres 45 minutes, il n'y a pas vraiment de durée moyenne pour cette phase. 

Ne vous affolez pas, un médecin ou une sage-femme sera à vos côté pour vous épauler lors de cette étape, vous ne serez pas seule. 

Votre périnée va s'allonger pour faire de la place pour la tête du bébé qui sort en premier (sauf dans les cas de naissance en siège, où le bébé sortira par les fesses). Dans certaines situation, il peut aussi parfois se déchirer, le corps médical peut aussi choisir de le couper pour laisser sortir le bébé, on parle dans ce cas d'épisiotomie. Une fois que la tête du bébé est dehors, l'équipe médicale s'occupe de sortir le reste du corps de votre bébé. 

La présentation de bébé aux parents

accouchement femme bébé ostéopathe Nandy

Si la maman et le bébé vont bien, l'équipe médicale qui vient de vous assister va présenter le bébé à la maman en lui posant dessus. C'est le peau à peau qui est conseillé pour commencer, il permet d'accroitre la sécrétion de l'ocytocine appelé aussi l'hormone de l'attachement maternelle. Cette hormone permet aussi la contraction de l'utérus qui facilite le décollement du placenta et évite le risque d'hémorragie. Cette rencontre est aussi nécessaire pour la mise en place par la suite de l'allaitement. 

Clampage du cordon ombilical : le calmage tardif

Le clampage tardif permet de conserver la circulation du sang entre le bébé et le placenta. Certaines études démontrent que retarder le clampage permet d'augmenter l'apport en fer du bébé pendant 6 mois et ainsi diminuer le risque d'anémie infantile. 

L'objectif du cordon ombilical lors de la grossesse et lors des quelques minutes qui suivent l'accouchement est de donner au bébé la vascularisation et les nutriments nécessaires. 

accouchement ostéopathe Nandy cordon ombilical clampage

Même or du ventre de maman, votre bébé bénéficient encore de ces apports tant que le cordon ombilical n'est pas coupé. On parle de clampage tardif si le cordon est coupé plus d'une minute après l'accouchement. Suite aux études, l'OMS s'accorde pour un clampage entre 1 à 3 minutes après l'accouchement. Néanmoins, les clampages tardifs ne sont pas possible, lorsque que le bébé ou la maman nécessitent des soins d'urgence. 

L'examen du nouveau-né :

Ensuite, l'équipe médical examine le nouveau-né. L'équipe établit le score Apgar qui sera mentionné dans le carnet de santé du bébé. 

Apgar accouchement bébé ostéopathe Nandy

D'autres examens sont réalisés comme par exemple la mobilité des hanches, les réflexes, ...

Phase 3 : la délivrance

Bien entendu moins douloureuse, il est quand même nécessaire que les femmes qui vont accoucher connaissent cette étape qui reste tout aussi essentiel que les précédentes.

La délivrance advient environ 15-20 minutes après l'accouchement. L'ocytocine maternelle va permettre de nouvelles petites contractions pour permettre au placenta de se décoller. Il est pas rare que dans certains établissements, les futures mamans reçoivent une dose d'ocytocine de synthèse pour diminuer le risque d'hémorragie post-partum. 

Le placenta correspond physiquement à une grosse galette sanguine. L'équipe médicale va donc vous épauler pour l'évacuer, elle va également s'assurer que la totalité a été sorti et qu'il ne reste pas un bout à l'intérieur grâce à un rapide examen à la sortie de ce dernier. 

Si le placenta n'est pas sorti dans sa totalité, cela signifie qu'il reste un bout à l'intérieur de la maman. La mère continue donc d'alimenter ce bout en sang mais vu que ce dernier n'est relié à rien, cela provoque des saignements. C'est le risque de l'hémorragie du post-partum

Dans cette situation, le médecin ou la sage-femme va réalisé une révision utérine, c'est le fait de plonger la main dans votre utérus pour enlever les derniers morceaux de placenta. Cette manoeuvre n'est pas automatique mais reste douloureuse. 

Phase 4 : la récupération

nouveau né accouchement ostéopathe Nandy

Félicitation, votre bébé est né ! Avant d'être conduite dans la chambre, la maman passe généralement deux heures en salle de naissance. Elle et son bébé resteront sous contrôle médical avec une équipe qui suivra l'évolution de leur état de santé (saignement, tension, ...). 

Marie Messager

Ostéopathe D.O
116 chemin des Tournesols
77176 Nandy
Seine et Marne


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion