Pourquoi faut-il consulter son ostéopathe après un accouchement


113 vues

La naissance d'un enfant est un événement extraordinaire, rempli de bonheur, mais il peut également entraîner des traumatismes, tant sur le plan physique que psychologique.

Suite à l'accouchement, il est fréquent que les nouvelles mères se tournent vers l'ostéopathie pour soutenir leur convalescence et améliorer leur bien-être. Cet article va examiner pourquoi il est avantageux de faire appel à un ostéopathe après avoir mis au monde un enfant.

Bassin et périnée

bassin perinee post partum accouchement

Durant la grossesse et l'accouchement, le bassin et le plancher pelvien sont soumis à d'importantes pressions. Ces contraintes peuvent causer une faiblesse ou des troubles fonctionnels dans le plancher pelvien, entraînant des problèmes tels que l'incontinence urinaire et/ou anale, des douleurs dans le bas du dos ou le bassin, et des douleurs pendant les rapports sexuels, connues sous le nom de dyspareunie.

En agissant sur les articulations du bassin, l'ostéopathie aide à rétablir sa mobilité, favorisant ainsi le bon fonctionnement de cette région, en particulier sur le plan musculaire. Néanmoins, il est important de renforcer ces muscles par une rééducation périnéale, réalisée avec une sage-femme ou un kinésithérapeute. Il est recommandé de consulter un ostéopathe avant de commencer la rééducation ou lors des premières séances. Votre ostéopathe pourra également vous fournir des conseils et des exercices sur la respiration et la contraction des muscles périnéaux, non seulement pour améliorer votre rééducation, mais aussi pour vous aider dans votre vie quotidienne.

Un petit conseil : privilégiez les ostéopathes qui ont suivi des formations spécialisées sur la prise ostéopathique des femmes enceintes et post-partum.

L'accouchement et les tensions musculaires

Au cours de la grossesse, le corps connaît de multiples transformations pour s'adapter à la croissance et au soutien du bébé. Ces modifications peuvent provoquer des altérations de la posture, des troubles au niveau des articulations, particulièrement au bassin et dans la région lombaire, ainsi que diverses tensions musculaires. Ces tensions peuvent résulter de la grossesse elle-même, de l'accouchement, ou même des activités quotidiennes comme porter son bébé ou l'allaitement.

L'ostéopathie offre une variété de techniques douces et non douloureuses qui peuvent efficacement intervenir sur ces dysfonctions, aidant ainsi le corps à retrouver son équilibre naturel.

Les cicatrices d'épisiotomie, de déchirure et de césarienne

L'intervention ostéopathique peut être avantageuse pour les femmes ayant subi une césarienne, une déchirure périnéale, ou une épisiotomie durant l'accouchement. Les cicatrices résultant de ces procédures peuvent provoquer douleurs, dyspareunie (douleur lors des rapports sexuels), rigidité et tensions dans les tissus avoisinants. Un ostéopathe expérimenté peut contribuer à atténuer ces désagréments en travaillant sur la mobilité et la souplesse des tissus cicatriciels.

Pour aider à diminuer les adhérences et les restrictions autour de la cicatrice, l'ostéopathie emploie des méthodes douces et spécifiques. Cela peut améliorer la circulation sanguine, diminuer l'inflammation et accroître la mobilité des tissus concernés. L'ostéopathe peut aussi examiner la posture, la biomécanique et l'équilibre général du corps pour détecter d'éventuelles compensations ou dysfonctions associées à la présence de la cicatrice.

Accouchement, post-partum et le psychologique

depression post partum baby blues osteopathe

La période qui suit l'accouchement est souvent marquée par d'intenses bouleversements émotionnels pour la femme. En plus des modifications corporelles, elle peut rencontrer des difficultés psychologiques comme l'anxiété, la dépression postnatale, ou le stress dû à l'ajustement à sa nouvelle fonction maternelle. L'ostéopathie peut offrir un soutien psychologique utile dans ce cadre.

En tant que praticien holistique, l'ostéopathe aborde la patiente dans son intégralité, considérant à la fois les aspects physiques et mentaux. Grâce à des méthodes douces et attentionnées, l'ostéopathie peut aider à induire une relaxation profonde et à diminuer les tensions corporelles.

Ces ajustements physiques peuvent avoir un effet bénéfique sur la santé mentale de la femme en post-partum. En atténuant les douleurs et les malaises physiques, l'ostéopathie peut contribuer à améliorer le sommeil, augmenter la détente et réduire l'anxiété. De plus, l'ostéopathe peut établir un lien de confiance et offrir un environnement sûr où la femme a la possibilité de partager ses sentiments et ses inquiétudes.

Bien que l'ostéopathie ne soit pas un traitement direct pour les problèmes de santé mentale, elle peut jouer un rôle dans le soutien de la santé psychologique en promouvant un équilibre global entre le corps et l'esprit. Il est cependant crucial de noter que l'ostéopathie ne substitue pas aux soins médicaux adaptés pour les troubles psychologiques tels que la dépression postnatale. Dans ces situations, il est primordial de consulter un professionnel de santé compétent pour une évaluation et un accompagnement adéquats.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Pourquoi faut-il consulter son ostéopathe après un accouchement

Tendinopathie d'Achille ou du tendon calcanéen et ostéopathie

La coiffe des rotateurs et l'ostéopathie

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion