Ostéopathie et torticolis congénital du bébé

04 Fév 2022 Marie Messager Ostéopathe Nandy Pédiatrie

275 vues

Présentation du torticolis congénital

Définition du torticolis congénital

torticolis congenital bebe nourrisson osteopathe nandy

Le torticolis congénital est une malposition de la tête et du cou présent à la naissance. La tête est positionnée en rotation et en inclinaison. 

L'inclinaison est le mouvement qui permet de rapprocher l'oreille de l'épaule tandis que la rotation représente le mouvement quand on tourne la tête. 

Epidémiologie du torticolis congénital

Sur le plan musculo-squelettique, c'est la troisième pathologie la plus fréquente chez les bébé. En effet, elle touche environ 16% des nouveaux-nés. 

Les différents types de torticolis congénitaux :

Un examen clinique du torticolis congénital permet de diagnostiquer plus précisément la cause. Celle-ci peut être musculaire, posturale ou osseuse. 

Torticolis musculaire

Le torticolis congénital d'origine musculaire est le résultat d'une tension trop forte du muscle SCOM (appelé aussi muscle Sterno Cléido Occupito Mastoïdien) et sa rétraction est complexe. Un travail musculaire doit alors être mis en place pour palier au problème. 

Dans ce type de torticolis, il est possible de voir apparaître au cours du premier mois, une tuméfaction (appelée "olive") sur le corps musculaire du SCOM logé dans le 1/3 distal du muscle. Pas de panique, cette tuméfaction disparaîtra si elle est correctement traitée. 

Torticolis postural

Il est nécessaire de traiter ce type de torticolis car le nourrisson aura tendance à préférer la position du torticolis et donc y revenir en permanence. C'est un torticolis dit souple et réductible car il est possible de lui positionner sa tête droite. 

Torticolis osseux

Ce type de torticolis fait suite à une malformation osseuse comme une dysplasie osseuse ou un syndrome de KlippelFeil mais reste beaucoup plus rare que les deux autres types de torticolis. Il ne peut malheureusement pas être réduit, même pas avec une manipulation de kinésithérapeute et/ou ostéopathe. 

Traitements possibles du torticolis congénital

L'ostéopathie et le torticolis congénital

torticolis congenital bebe nourrisson osteopathe nandy

En consultation, votre ostéopathe va tester à l'aide de manipulations non douloureuses les différentes structures du corps de votre bébé des pieds à la tête. Et oui, de nombreux torticolis posturaux sont liés directement à un mauvais positionnement de bébé. Certains bébés se positionnent naturellement en "virgule" pour reproduire la position dans le ventre de la maman et incline la tête et le corps du même côté. Il est donc nécessaire de travailler sur la zone du cou mais également sur les zones adjacentes et sur l'ensemble du corps. L'ostéopathie est donc une thérapie manuelle qui va permettre de lever tous les blocages et les dysfonctionnements pour que le corps fonctionne de manière la plus optimale possible. 

La prise en charge ostéopathique doit être rapide, car plus la consultation se fait tôt, plus le risque de répercussions des déséquilibres se réduit. On conseille généralement de voir les nourrissons à une semaine. Les nourrissons plus âgés peuvent quand même consulter mais le dysfonctionnement sera un peu plus long à traiter. 

Pour les bébé, il est recommandé de consulter un ostéopathe spécialisé en pédiatrie qui utilise des techniques de mobilisation très douce qui ne le font pas souffrir. Vous pouvez lire l'article ci-dessous qui vous explique le déroulement d'une consultation d'ostéopathie pour un bébé. 

La kinésithérapie

Sur ce type de pathologie, la prise en charge du bébé en pluridisciplinaire est importante, le travail réalisé lors de consultation de kinésithérapie et d'ostéopathie n'est pas le même mais est en accort et les deux se complètent. Le nombre de séance de kinésithérapie dépend du type et de la gravité du torticolis mais tourne autour de 1 à 3 séances par semaine. Les consultations d'ostéopathie découle des progrès réalisés aux séances de kinésithérapie et de la gravité du torticolis, elles peuvent aller de une fois par trimestre à une fois par mois. 

La prise en charge en kinésithérapie reste essentiel pour traiter les torticolis musculaires et pour quelques torticolis posturaux. Plus vite le torticolis de votre bébé est traité, plus vite le risque de répercussion sera réduit donc ne baissez pas les bras ! 

La pose de bandes de kinésio taping

kinesio taping bebe bande k tape osteopathe nandy

Plus généralement, les bandes de kinésio taping sont posées pour supléer un tendon, un ligament ou un muscle. Elles tiennent environ 5 jours en place et sont même résistantes à l'eau. On utilise donc des bandes de kinésio taping dans les cas de torticolis congénital pour guider la position de la tête et détendre les muscles. 

Intervention chirurgicale

Les cas de torticolis congénital qui nécessite une intervention sont extrêmement rare. Ce sont des cas de torticolis osseux qui ne s'améliore pas avec les autres traitements. 

Quelques exercices au quotidien

La finalité de tous les exercices présentés ci-dessous est de stimuler la rotation et d'avoir une inclinaison de tête opposée au sens où il met sa tête habituellement. Par exemple on le stimule pour qu'il tourne à droite si sa tête est naturellement tournée à gauche. 

Courage ! Faire ces exercices et enchaîner avec les rendez-vous médicaux est fastidieux et contraignant mais croyez moi, il faut mieux s'en occuper au plus vite pour que tout cela soit derrière après quelques semaines ou mois. 

N'hésitez pas à impliquer l'entourage du bébé dans ces exercices, frères, soeurs, grands-parents, auxiliaire puéricultrice, assistante maternelle, ils peuvent tous participer au traitement de bébé. Présentez leur l'importance des exercice pour votre bébé. 

Dans ces exercices, nous prendrons l'exemple d'un bébé qui tourne la tête à gauche et que l'on doit stimuler pour qu'il la tourne à droite. 

Le dodo

conseils parents torticolis congenital bebe osteopathe nandy

Si votre bébé dort dans sa chambre

Quand un enfant dort dans sa chambre, il a tendance à tourner sa tête vers la porte car il a compris que vous entrerez par là. Le plus simple est donc de tourner son lit en mettant la porte à sa droite pour l'obliger à tourner sa tête de l'autre côté.

Attention aux affiches sur un mur ou aux veilleuses, cela attire le regard de votre enfant. Donc en cas de torticolis il faut placer les éléments stimulants du côté où il ne veut / peut pas aller.

Si cododo

Généralement si l'enfant dort dans votre chambre, il va tourner sa tête pour vous regarder et s'endort tel quel (eh oui il vous aime). Vous pouvez donc tourner le lit de façon à être du côté où vous souhaitez qu'il tourne la tête. En s'installant à sa droite, il essaiera de vous regarder de ce côté. 

Le bain

Pendant que vous lui donnez son bain, positionnez vous de façon à être du côté où vous souhaitez qu'il tourne la tête. 

Le jeu

Dans les moments de jeux avec votre enfant, n'hésitez pas à vous placer vous même avec ses jouets du côté où vous voulez qu'il tourne la tête. Vous pouvez également solliciter l'aide des grands frères et grandes sœurs afin qu'ils se placent du bon côté. 

Les biberons

Pendant le temps du biberon, stimuler votre bébé pour qu'il tourne légèrement la tête du côté désiré. N'oubliez pas de bien positionner votre enfant à la verticale. 

Les changes

Au moment du change, n'hésitez pas à placer bébé de sorte à ce qu'il tourne la tête. Du côté sollicité, n'hésitez pas à mettre des jouets lumineux pour attirer son attention du bon côté. 

Dans la poussette ou cosi

Lorsque bébé est placé dans le cosi, vous pouvez positionner un petit lange ou cale-tête pour caler sa tête et la guider doucement vers l'autre côté. Limitez le temps où votre enfant est installé dans un cosi, son usage doit se limiter à l'utilisation de la voiture. 

Placez votre enfant dans différentes positions

bebe ventre torticolis congenital osteopathe pour bebe nourrisson nandy

Même en mettant toutes ces choses en place, votre enfant aura une position de tête favorite. Il est donc nécessaire de positionner votre bébé différemment pour prévenir un aplatissement du crâne. Ces conseils peuvent également être mis en place sur des enfants qui ne souffrent pas de torticolis congénitaux. 

Positionner bébé sur le côté

Positionner bébé sur le côté en favorisant le côté où il ne souhaite pas aller. Dans notre exemple, il faut allonger votre enfant du côté droit. 

Positionner le bébé sur le ventre mais sous surveillance

En période d'éveil, vous pouvez positionner bébé sur le ventre mais bien-sûr sous surveillance. Le temps passé sur le ventre ne fera que réduire les possibilités d'aplatissement du crâne et il pourra commencer à lever la tête. C'est en levant la tête que bébé va mobiliser son os occiput (c'est là que s'insèrent les muscles du cou) et permettre le bombé du crâne. 

Au Canada, on recommande de positionner bébé sur le ventre au moins 20 minutes par jour. 2 min par ci, 2 min par là, un petit peu régulièrement.

En revanche, pour dormir, votre enfant doit être obligatoirement positionné sur le dos pour lutter contre la mort subite du nourrisson. 

Mobilisez doucement la tête de votre bébé

Lorsque ses muscles du cou sont relâchés, dans son sommeil par exemple, vous pouvez très délicatement et doucement amener sa tête vers l'inclinaison ou la rotation souhaitée. Attention, vous ne devez pas forcer, cela doit rester un guidage léger. 

Portez votre bébé en écharpe ou porte-bébé

Sans mentionner les nombreux avantages du portage, n'hésitez pas à porter bébé en écharpe ou porte bébé physiologique. A ce moment là, la tête de bébé ne sera pas posée dans la même position qu'habituellement, on réduit donc considérablement le risque d'aplatissement du crâne. 

portage bebe torticolis congenital osteopathe nourrisson nandy

Evolution du torticolis congénital postural et musculaire

evolution torticolis congenital marie messager osteopathe nandy

Dans 70 à 90% des cas de torticolis non traité, on observera un aplatissement du crâne à l'arrière du crâne du côté de la rotation de tête. C'est-à-dire que si votre enfant tourne la tête majoritairement à droite, le crâne s'aplatira à l'arrière droit en quelques semaines à peine. 

On peut aussi observer chez les bébés avec un torticolis congénital un front plus bombé d'un côté que l'autre. A moyen terme, le corps va chercher à compenser, une épaule sera plus haute que l'autre, le dos va aussi se pencher pour s'adapter. Lorsque l'on est débout ou assis, on recherche l'horizontalité au niveau du regard, si notre tête n'est pas positionnée droite, notre corps va se pencher pour faciliter au maximum la vue. 

On note 98% d'amélioration sur 6 semaines pour les torticolis congénitaux pris en charge dès le premier mois. En revanche, un torticolis congénital pris en charge après 6 mois sera plus compliqué à traiter et demandera un investissement des parents voire la pose d'un casque orthopédique.Un conseil donc, n'attendez pas pour consulter. 

Marie Messager

Ostéopathe D.O
116 chemin des Tournesols
77176 Nandy
Seine et Marne


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Algoneurodystrophie et ostéopathie

Travailler la proprioception de la cheville

Les douleurs de genou et l’ostéopathie

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion