Ostéopathie et fracture de fatigue

L'ostéopathie et les pathologies
fracture-de-fatigue-tibia-pied-metatarse osteo nandy

Présentation de la fracture de fatigue

Une fracture de fatigue correspond à une pathologie du tissu osseux qui s’accommode à un trop grand nombre de contraintes. On observe avec cette pathologie des micro fissures du tissu osseux.

Le plus souvent les fractures de fatigue sont situés au niveau des métatarses et au tibia. Mais cette pathologie peut toucher tous les os du corps humain. 

Quelles sont les causes de la fracture de stress ?

La charge trop importante de contraintes sur un os de manière répété entraîne la fracture de fatigue. La fracture de stress peut apparaître sur différents profils de patients. Par exemple une personne pas/peu sportive qui va marcher plus qu'à son habitude et plusieurs jours de suite ou encore un grand sportif en pleine préparation pour un marathon qui a intensifié trop vite ses entraînements. 

Quels sont les facteurs qui favorisent la fracture de fatigue ?

La fracture de fatigue s'aggrave avec

  • Contexte de stress, d’anxiété
  • La pratique de l’activité physique sur un sol trop dur
  • Une mauvaise alimentation, carence alimentaire
  • Des chaussures mal adaptées
  • De l’ostéoporose
  • Le surentraînement
  • Une mauvaise condition physique ou un manque de préparation physique
  • Un trouble postural comme par exemple un qui provoquerait un appui plus important sur un métatarse
  • Anorexie
  • Troubles hormonaux

L'examen clinique de la fracture de stress

  • Une palpation sur la fracture engendre la douleur
  • Une palpation d’une ou de plusieurs tuméfaction
  • Une percussion au niveau de la blessure reproduit la douleur
  • Un test du diapason positif : ce test nécessite de faire vibrer l’os concerné. Dans la fracture de fatigue, le tissu osseux est lésé ce qui s'accompagne d'une douleur.

Les examens complémentaires pour une fracture de stress

La radiographie

Les radiographies sont généralement utilisées pour détecter un cas de fracture. En revanche, pour la fracture de fatigue, elle n'est visible que trois semaines après l'accident. Les examens réalisés après cette convalescente permettent de mettre en lumière la cicatrisation de fracture, et donc permettent d'identifier qu'il s'agissait d'une fracture de stress. 

osteopathe fracture de fatigue examens complementaires nandy

L'échographie

L'échographie permet d'observer la corticale osseuse et de détecté d'éventuels bombements. L'échographie se révèle être un très bon moyen pour diagnostiquer les fractures de fatigue. 

IRM ou Scintigraphie

La fracture de stress s'observe très rapidement à l'aide de la scintigraphie osseuse ou de l’IRM. Ces deux examens sont bénéfiques pour apporter un diagnostic différents de la fracture et donc sont rarement prescrit en premier lieu. 

Les complications possible d'une fracture de fatigue

  • Cale hypertrophique
  • Douleurs chroniques

Traitements possibles de la fracture de fatigue :

Il faut compter entre 4 à 8 semaines pour que la trame osseuse se reconstruise et que la guérison soit optimum. 

A court terme, le repos et l'absence de contraintes est nécessaire. Par exemple, les bottes de marche permettent de changer les appuis du pied mais également de réduire les contraintes liées à la marche. 

Si votre ostéopathe est formé, il peut vous poser des bandes de kinésio-taping ou strapping pour soulager des douleurs et aider la récupération. 

Une fois la guérison accomplie, il faut traiter les causes à l'origines de la fracture de stress. Dans les cas de fractures au niveau des membres inférieurs, il est recommandé de réaliser un examen podologique ainsi qu'un bilan ostéopathique

L’ostéopathie pour traiter fracture du fatigue

fracture de fatigue et osteopathe nandy

Après une fracture de fatigue, il faut attendre la consolidation de l'os avant de consulter votre ostéopathe. 

Lorsque la fracture est situé au niveau des membres inférieurs, le patient va boiter et forcément être déséquilibré dans son corps. Il n'est donc pas pertinent d'aller voir un ostéopathe à ce moment là, car après la consultation le patient peut se re-déséquilibré jusqu'à la fin de sa convalescence. 

Dans les cas où le patient doit consulter son ostéopathe pour une autre douleur, l'ostéopathe peut dans certains cas le prendre en charge avec quelques restrictions. Les manipulations seront donc différentes et adaptées en fonction de l'état du patient, par exemple les os des zones fracturé ne seront pas touché pour ne pas rompre la consolidation installée. 

Quand la guérison est finie et que l'os est consolidé, il est conseillé de prendre rendez-vous chez son ostéopathe pour rééquilibrer le corps (après la fracture, mais également après le fait d'avoir boiter). L'ostéopathe va également traiter des causes de celle-ci pour éviter que cela ne se reproduise sur le patient. 

Marie Messager

Ostéopathe D.O
116 chemin des Tournesols
77176 Nandy
Seine et Marne


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion