Généralités en ostéopathie
ostéo et kiné deux métiers complémentaires

Nombreux sont ceux qui se demandent quelle est la différence entre le kinésithérapeute et l’ostéopathe ! Contrairement aux pensées répandues ces deux professions ne sont pas en guerre mais belle et bien complémentaires.

La kinésithérapie

Osteopathie et kinésithérapie complémentaires

Le kinésithérapeute est reconnu comme professionnel de santé paramédical suite au décret 89-633 du 5 septembre 1989. Depuis la rentrée 2015, 4 ans d’études sont nécessaires pour devenir kinésithérapeute.

La kinésithérapie utilise des mouvements actifs par le biais d’exercices musculaires, de rééducation et des mouvements passifs tels que les massages, étirements musculaires, et la mobilisation articulaire. Le but du travail du kiné est de rétablir le mouvement en améliorant l’élasticité des muscles et la mobilité articulaire.

L'ostéopathie

ostéopathe à Nandy proche Melun Savigny le temple moissy cramayel

L’ostéopathe, quand à lui, ne fait ni massage ni rééducation, ce travail est réservé au kinésithérapeute et c’est la raison pour laquelle ces deux professions sont complémentaires.

Reconnue en France en 2002 (loi Kouchner) puis par le décret 2007-435 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie le 25 mars 2007, 5 ans d’études avec un minimum de 4860 heures de formation sont requis pour devenir ostéopathe D.O - Diplômé en Ostéopathie. Néanmoins, malgré ce bagage de formation, l'ostéopathie ne fait pas partie des professions de santé et n'est donc pas prise en charge par la sécurité sociale, toutefois, de nombreuses mutuelles, et de plus en plus, remboursent les soins ostéopathiques.

L’ostéopathie est un système de soins qui se base sur des techniques de manipulation et de mobilisation de la totalité du corps.

Grace à ses mains, l’ostéopathe effectue ces techniques afin de prévenir ou de remédier aux troubles appelés dysfonctions dans le but d’améliorer ou de maintenir l’état de santé des personnes. En revanche, l’ostéopathe ne prend pas en charge les pathologies organiques qui nécessitent une prise en charge médicale.

L’ostéopathe a également un rôle de diagnosticien, par le biais de tests spécifiques (tests musculaires, tests orthopédiques, tests neurologiques… etc). Ainsi, le praticien sera à même de réorienter au mieux le patient auprès de professionnels médicaux ou paramédicaux comme les kinésithérapeutes, les podologues…

« Le corps est un tout », c’est ce sur quoi se base l’ostéopathie et prendre en charge le patient dans sa globalité. Il va donc s'intéresser à toutes les structures du corps (os, articulations, muscles, ligaments, viscères...), afin de déterminer le schéma dysfonctionnel du patient par le biais de l’observation et de tests mais aussi se focaliser sur la zone symptomatique. Par exemple, en cas de douleur au genou, l'ostéopathe va vous faire un scan global du corps pour déterminer la cause de la douleur, il va alors traiter la cause de la douleur mais également les répercussions. Le kinésithérapeute lui aura une vision un peu plus local, il s'occupera si besoin de masser les muscles en lien avec le genou et s'occupera de la rééducation comme la musculation du quadriceps ou des muscles ischio jambiers. 

La prise en charge ostéopathique est globale ou hollistique, cela signifie également que l’ostéopathe prendra en charge le patient tant sur le plan physique que psychique ou encore son mode de vie et l‘intégrera dans son traitement. Ainsi, chaque traitement est propre à chaque patient !

 

Ainsi, certains troubles doivent être traités par ostéopathie et d’autres par kinésithérapie. Cependant, dans de nombreux cas le traitement de l'un optimise le traitement de l'autre et la prise en charge par un kiné et un ostéopathe est non seulement bénéfique mais indispensable. 

Marie Messager
Ostéopathe à Nandy, proche de Savigny le Temple
Seine et Marne - 77


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion